Marche rapide jusqu'au plateau de Gingeolles (Vercors) 350m

Publié le 18 Août 2015

Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.
Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant.   Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences...   A l'origine, il se nommait Beauregard.

Impossible de photographier le Domaine de Beaurevoir, je l'ai piquée sur le net et il est écrit : Depuis les Côtes de Sassenage, on a une jolie vue sur les ruines du château médiéval, qui était autrefois illuminé pour les fêtes de fin d’année. Le meilleur moyen de voir le château de Beaurevoir, caché dans les arbres, est probablement, pour le commun des mortels, depuis le parc de l’Ovalie.Architecture baroque de la fin du XIX°, situé sur une propriété de 25 hectares aux côtes de Sassenage. Il fut construit par le célèbre gantier Alphonse Terray à l'époque où Grenoble était la capitale du gant. Le domaine n'est pas visitable, il s'agit d'une propriété privée, louée pour des mariages, conférences... A l'origine, il se nommait Beauregard.

Rédigé par Sylvie

Publié dans #sport et détente

Commenter cet article

jacotte 21/08/2015 12:43

Merci pour cette jolie rando en ta compagnie, mais sans effort ;-) j'ai quand même pris un grand bol d'air !
A très vite
Bisous